Fin de l’enquête quantitative auprès des touristes hivernaux

Du 24 février au 5 mars, l’équipe du projet COMMUNICARE était de retour sur le terrain pour lancer la deuxième phase d’enquête du projet de recherche POIA Co-RESTART (Co-construire la RESilience des Territoires Alpins face aux Risques naTurels dans un contexte de changement climatique).
Après avoir bouclé en 2018 l’enquête qualitative auprès des acteurs ressources du territoire, l’objectif était cette fois-ci de réaliser les enquêtes quantitatives par questionnaire auprès des publics touristiques hivernaux et des résidents secondaires, simultanément à Ceillac et aux Contamines-Montjoie.

Pour mener à bien ce travail d’enquête, l’équipe du projet COMMUNICARE s’est divisée en deux sous-équipes afin de se répartir sur les terrains avec nos collègues du projet ADAPTE. D’un côté, Jean-Philippe De Oliveira et Rosalie Régny en Haute-Savoie ; et de l’autre, Mikaël Chambru et Marianne Chabert dans les Hautes-Alpes. C’est le même questionnaire, préalablement conçu, ajuster et harmoniser les responsables scientifiques du projet, qui a été administré sur les deux communes pendant dix jours. Son administration a notamment respecté certains quotas : en fonction des tranches d’âge, du genre et des pratiques (sportives ou non) du territoire.  

Retour sur le terrain mi-avril, cette fois-ci pour réaliser les enquêtes quantitatives auprès des résidents permanents des deux communes.