Fin de l’enquête qualitative auprès des habitants

Du 21 avril au 29 mai, l’équipe du projet COMMUNICARE était de retour sur le terrain pour la troisième phase d’enquête du projet de recherche POIA Co-RESTART (Co-construire la RESilience des Territoires Alpins face aux Risques naTurels dans un contexte de changement climatique). Cette fois-ci, le but était de réaliser les entretiens directifs avec les habitants permanents des communes.

Après le lancement de l’enquête en présence de Jean-Philippe De Oliveira et Mikaël Chambru, ce sont les trois stagiaires du projet au sein du Groupe de recherche sur les enjeux de la communication (GRESEC) – Monica Elkhoury, Rosalie Régny et Marianne Chabert – qui ont réalisés l’essentiel de ce travail à Ceillac (Hautes-Alpes) et aux Contamines-Montjoie (Haute-Savoie). C’est la même grille d’entretien, préalablement conçue, ajustée et harmonisée par les responsables scientifiques du projet autour des trois thématiques d’enquête (territoires, risques et changement climatique) qui a été administrée sur les deux communes pendant un mois.

Les entretiens directifs réalisés avec les habitants permanents du village viennent compléter les données recueillies précédemment par les entretiens semi-directifs auprès des acteurs socio-économiques et par les questionnaires auprès des touristes et des résidents secondaires. Ces données empiriques vont nous permettre de « travailler » nos problématiques de recherche qui donneront lieu d’ici quelques temps à plusieurs publications scientifiques. Ces dernières viendront en complément des livrables opérationnels visant à co-construire avec les acteurs locaux des stratégies d’action autour des risques et d’évaluer les dispositifs nouvellement mis en place.

Retour sur le terrain à Ceillac et aux Contamines-Montjoie en juillet pour finaliser les enquêtes quantitatives par questionnaire, cette fois-ci auprès des publics touristiques estivaux, ainsi que des résidents secondaires. D’ici là, l’équipe du projet COMMUNICARE se retrouve les 17 et 18 juin à l’Institut d’urbanisme et de géographie alpine (IUGA) pour le séminaire annuel POIA Co-RESTART.