Fin de l’enquête qualitative auprès des touristes et des résidents secondaires

Du 7 au 20 juillet, l’équipe du projet COMMUNICARE était de retour sur le terrain pour la quatrième et dernière phase d’enquête du projet de recherche POIA Co-RESTART (Co-construire la RESilience des Territoires Alpins face aux Risques naTurels dans un contexte de changement climatique). 

Cette fois-ci, le but était d’achever les entretiens directifs avec les résidents secondaires non réalisés cet hiver, ainsi que d’administrer les questionnaires auprès des touristes estivaux. Ce sont les mêmes outils méthodologiques que lors des précédentes phases d’enquête de terrain qui ont été utilisés. En quinze jours, l’ensemble du travail a été effectué à Ceillac (Hautes-Alpes) et aux Contamines-Montjoie (Haute-Savoie).

Ces quinze jours ont également été l’occasion pour Jean-Philippe De Oliveira et Mikaël Chambru de débuter la rédaction d’un chapitre d’ouvrage autour de la « crise environnementale » dans les territoires de montagne et de ses enjeux publics (à paraître en 2020). Ce premier chapitre ainsi que les autres publications scientifiques qui suivront viendront en complément des livrables opérationnels, liés à des préconisations en termes d’information préventive autour des risques et de la co-construction avec les acteurs locaux de schémas de développement dans le contexte de changement climatique que connaissent les deux territoires.

Retour sur le terrain à Ceillac et aux Contamines-Montjoie au printemps prochain pour animer des focus-groupes avec les habitants, à partir des résultats et des analyses de nos enquête de terrain de cette année.